Quels fruits manger quand on a du cholestérol ?

fruits manger cholestérol

Lorsque l’on fait face à des épisodes d’hypercholestérolémie, la diététique est un levier primordial pour retrouver un équilibre. Dans les régimes visant à réduire le cholestérol, les fruits jouent un rôle essentiel en régulant significativement le mauvais cholestérol. Ils augmentent cependant la production de bon cholestérol. Mais alors, quels fruits manger quand on a du cholestérol ?

Cholestérol : optez pour des fruits riches en fibres solubles

Les fibres alimentaires et plus particulièrement les fibres solubles sont largement plébiscitées dans le cadre de régimes anti-cholestérol. Les fibres solubles ont, en effet, prouvé leur capacité à réduire significativement le taux de mauvais cholestérol et à maintenir la bonne santé. En effet, ils agissent positivement sur la glycémie en contrôlant l’assimilation des sucres.

Parmi les différents types de fibres solubles, la pectine tient une place toute particulière. En effet, elle réduit le cholestérol sanguin. Des études suggèrent d’ailleurs que quinze grammes de pectine par jour diminueraient nettement les taux de mauvais cholestérol dans le sang.

Dans le cadre d’un régime anti-cholestérol, il est donc recommandé de se tourner vers des fruits riches en fibres solubles. Il s’agit des fruits tels que les pommes, les agrumes, les abricots et les prunes.

Cholestérol : favorisez les fruits riches en antioxydants

Le corps contient deux types de cholestérol, le bon cholestérol et le mauvais. Alors que le cholestérol-HDL tient un rôle « d’éboueur » du système sanguin, le cholestérol-LDL va au contraire encrasser le système.

Le cholestérol s’oxyde très rapidement dans le corps et forme, à terme, des plaques d’athéromes. Ce sont précisément ces plaques qui obstruent le système sanguin et augmentent les risques de maladies cardio-vasculaires.

Pour lutter contre ce mécanisme d’oxydation, rien de tel que les antioxydants, comme les flavonoïdes. Là encore, les fruits regorgent de bienfaits. En effet, nombre d’entre eux possèdent d’importantes quantités d’antioxydants. Il s’agit notamment des fruits rouges, des poires, des prunes et des fruits de la passion.

Comment consommer les fruits pour lutter contre l’hypercholestérolémie ?

Comme nous venons de le voir, certains fruits possèdent un intérêt certain dans le cadre de taux de LDL trop élevé, mais il est important de rappeler qu’aucun fruit n’est à éviter totalement. En effet, le cholestérol n’est pas présent dans les produits d’origine végétale. Il se trouve uniquement dans les produits d’origine animale et ses dérivés. Il n’y a donc pas de risque à proprement parler d’augmenter son taux de cholestérol LDL en consommant des fruits.

Lorsqu’on entame un régime anti-cholestérol, il est important de limiter ses apports en viandes et d’augmenter sa consommation de fruits et légumes. Certes, il peut être difficile de trouver des alternatives aux produits laitiers comme le fromage ou le beurre. Des marques comme Primevère relèvent le défi de rendre des alternatives saines et disponibles au grand public, comme la margarine enrichie en oméga 3.

En termes de quantité de fruits à consommer au quotidien, les spécialistes s’accordent à recommander une moyenne de trois portions de fruits par jour pour voir son taux de mauvais cholestérol diminuer durablement. Il est cependant conseillé de manger les fruits frais avec la peau puisque c’est précisément dans celle-ci que se trouvent les fameuses pectines.

En bref, les habitudes alimentaires sont des clés essentielles sur lesquelles agir pour contrôler ses taux de cholestérolémie. Alors n’hésitez pas à miser sur les fruits pour contrôler votre niveau de cholestérol et rétablir votre homéostasie biologique.